Anacej www.anacej.asso.fr

Actualités

04/07/2017

Conseil du Mois – Le café des jeunes de Villeneuve-Saint-Georges

Le Café des jeunes de Villeneuve-Saint-Georges (94) a été mis à l’honneur, le 28 juin dernier, en recevant le Grand Prix Anacej des jeunes citoyens, pour leur projet “Enfants de la République ?”. Nous vous proposons de découvrir cette instance atypique, son fonctionnement et ses réalisations…

cafedesjeunes

Pourquoi le Café des jeunes ?

cafe-des-jeunes-villeneuve-st-georges01Depuis plusieurs années, l’équipe éducative du service jeunesse de Villeneuve-Saint-Georges, consciente des enjeux de la participation des jeunes, a élaboré de nombreuses formes de participation dans les différentes structures jeunesse de la Ville (référents de catégories d’âges, Soirées débats sur l’actualité, paroles nocturnes…). L’expérience acquise a démontré la nécessité de poursuivre la dynamique dans une instance organisée par les jeunes eux-mêmes. “Le Café des jeunes” constitue le support idéal pour mettre en œuvre une démarche à la fois éducative, souple et correspondant aux attentes et besoins de la jeunesse de Villeneuve. Il a pour objectif de proposer aux jeunes une expérience selon leur choix du degré d’engagement et de possibilité.

“Être attentif à la parole des jeunes en tenant compte de leurs attentes et de leurs besoins reste un axe indéniable. C’est pourquoi, le Café des Jeunes les invite au débat, les associe à la codécision et les rend acteurs légitimes. Dans un cadre adapté, les jeunes se révèlent ensemble dans un climat propice au plaisir et au bien-être, facteur de cohésion et de confiance. C’est aussi, les accompagner dans leur construction vers l’autonomie et l’acquisition d’expérience profitable pour leur parcours personnel. Enfin, c’est l’occasion pour certains de se révéler et de développer de nouvelles capacités à valoriser dans d’autres domaines.” Mina El Alaoui, Coordinatrice du Café des jeunes

Quel fonctionnement ?

cafe-des-jeunes-villeneuve-st-georges01cafe-des-jeunes-villeneuve-st-georges02Le CDJ a pour objectif d’encourager, faciliter, valoriser et consolider l’engagement des jeunes et leur permettre de contribuer à la vie locale. Il vise l’ensemble des jeunes villeneuvois ayant plus de 14 ans, afin qu’ils participent en fonction des sujets qui les intéressent et du temps qu’ils souhaitent investir. En 2016, 10 filles et 34 garçons de 16 à 25 ans se sont impliqués dans le dispositif. L’instance s’organise autour de 3 temps forts :

  • Les débats ; Temps d’échanges organisés 1 à 2 fois par mois, en début de soirée, permettant aux jeunes d’échanger sur les thématiques qui les préoccupent, de confronter leur vécu et leurs idées et d’élaborer ensemble des pistes d’actions.
  • Les rencontres ; Selon la thématique choisie par les membres du dispositif, des intervenants sont invités à venir échanger avec les participants afin d’alimenter et enrichir le débat. Les rencontres permettent notamment d’apporter aux jeunes des précisions techniques sur le sujet abordé. Ce sont également des temps où les jeunes sont amenés à rencontrer les élu(es) locaux afin d’échanger sur leur avis et propositions et plus particulièrement sur des orientations politiques en lien avec la jeunesse du territoire.
  • Les actions ; Elles sont la suite logique des échanges et des constats définis par les jeunes. Elles formalisent le traitement des sujets dans des actions ou événements organisées localement par les jeunes avec l’appui du Service Municipal de la Jeunesse. Il s’agit de légitimer la parole des jeunes en tenant compte de leurs préoccupations et de donner une réponse concrète sur le territoire.

Les actions phares ?

En 2016, le Café des jeunes a organisé plus de 18 rendez-vous dont deux soirées débats spéciales consacrées à la question du décrochage scolaire et de l’emploi. Rapidement apparues comme des questions prioritaires pour le Café des jeunes, ces problématiques ont fait l’objet d’échanges, de débats et de propositions. Différents acteurs ont été associés à ces initiatives (corps éducatif, parents d’élève, chercheurs, mission locale, pôle emploi…) pour tenter de trouver des clés de compréhension et de partager les expériences de chacun. Le bilan de la première rencontre a été transmis au groupe de pilotage travaillant sur les questions relatives au décrochage scolaire au sein du territoire, afin que ce COPIL puisse définir le projet en lien avec les attentes et les besoins évoqués lors de cette soirée. Ces soirées animées par les membres du café des jeunes ont rassemblé plus de 100 personnes en tout.

Organisée depuis 2015 et reconduite en 2016, “La Soirée des Réussites” vise à valoriser des jeunes Villeneuvois pour soutenir et mettre en valeur leurs réussites qu’elles soient scolaires, professionnelles, sportives, artistiques et solidaires. Cet évènement permet entre autre d’identifier des jeunes qui peuvent se positionner comme des modèles de réussite de proximité afin de persuader leurs pairs qu’ils disposent de ressources accessibles pour exceller dans divers domaines. L’édition 2015 a rencontrée un vif succès en présentant 10 parcours de réussites où les lauréats ont pu témoigner et partager leur parcours et leur expérience auprès du public venu nombreux (160 participants).

combat-des-mots-cafe-des-jeunes-villeneuve

C’est au lendemain des attentats de novembre 2015 que les membres du Café des jeunes ont souhaité se rassembler pour s’exprimer sur ce tragique événement. Au cours de ces échanges riches, les membres se sont notamment interrogés sur leur devenir et sur la place qu’ils occupent en tant que jeunes citoyens de France. Le projet “Enfants de la République” est ainsi né.  Si le Café des jeunes a tenu à l’inscrire dans le cadre de l’événement « semaine des mémoires villeneuvoises » c’était avant tout pour rassembler. Rassembler les jeunes bien sûr, mais aussi leurs familles, les élus municipaux, les acteurs de la jeunesse et les membres associatifs. Tous réunis autour d’une thématique forte : “Sommes-nous tous des enfants de la République ?”. En introduction de cette soirée, le court-métrage “D’Ivry et d’ailleurs”, réalisé par les jeunes de la Ville d’Ivry-sur-Seine, a été diffusé.

D’IVRY ET D’AILLEURS from entre2prises on Vimeo.

Au cours de cette soirée, huit volontaires âgés de 16 à 25 ans sont montés sur scène pour confronter leurs idées sur la thématique de la soirée lors d’un exercice de « combat de mots ». Un exercice d’éloquence qui a conquis les spectateurs  et un moment fort qui a permis aux orateurs d’exprimer leur ressenti sur la société dans laquelle ils évoluent. Immigrations, origines, inégalités, justices, emploi, éducation, religion, laïcité, discriminations… aucun thème n’a été oublié. « Moi, héritière de l’esclavage, j’attends de la République qu’elle me raconte mon histoire et ses vérités car celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. Il ne suffit pas d’abolir, de célébrer ou de commémorer pour nous faire penser ou croire que nous faisons partie intégrante de l’échiquier » explique Khadija, étudiante de 19 ans et membre du Café des jeunes, lors de son intervention. « Le service jeunesse de Villeneuve nous donne de l’importance et c’est grâce à ma ville et à ma famille que je vois le monde extérieur d’un autre œil ».

Dans le cadre de l’actualité 2017, avec pour point de mire l’élection présidentielle, les membres du Café des jeunes ont organisé une initiative “Moi Président !” pour susciter un intérêt sur les enjeux de ces élections. Ils ont donc proposé une soirée animée de type jeu de rôle et exercice d’élu dans une primaire : Les jeunes proposent leur candidature à une élection virtuelle, Les candidats élaborent, présentent et défendent leur programme, Le public vote pour le candidat le plus convaincant. L’objectif était de mettre en situation les jeunes dans l’exercice de l’élu (défendre des idées, un projet, des convictions, de convaincre, de se confronter).

cafe-des-jeunes-villeneuve-st-georges06Le 16 novembre 2016, un temps de débat et d’exposition autour des questions relatives à la banlieue a été mise en place par les jeunes villeneuvois. Cette action visait principalement à valoriser l’image des banlieues en réalisant 10 portraits de villeneuvois et en les invitant à répondre à une question : “Qu’est-ce-que vous a apporté la banlieue ?”. Cette action a mobilisée plus de 70 personnes et a donné lieu à une exposition pendant le “Festival de la Banlieue”.

Les perspectives du Café des jeunes ?

Nous souhaitons que l’année à venir soit vectrice de nouvelles actions en lien avec les attentes des membres du CDJ, notamment concernant l’amélioration de la représentativité des jeunes engagés au sein du dispositif. Ainsi, nous allons organisé “La Tournée du Café des jeunes” afin d’aller à la rencontre des jeunes Villeneuvois âgés de 14 à 25 ans.

Les membres du Café des jeunes vont aussi pouvoir bénéficier d’une formation à la prise de parole en public et sont en train de mettre en place, en partenariat avec l’association “Alliance éducation”, des temps de rencontre avec des collégiens “en décrochage scolaire” afin d’échanger avec eux sur leur expérience et leur parcours.

Ils seront aussi sensibilisés aux rôles des “Conseils citoyens”, instances de participation “adultes” qui souffrent d’un manque de participation des jeunes.

Enfin, le Café des jeunes souhaite travailler sur la communication de son dispositif afin de renforcer sa visibilité sur le territoire. Pour cela ils vont créer différents supports de communication et travailler avec le service communication de la ville pour faire évoluer leur page sur le site de la ville.

Propos recueillis auprès de Mina El Alaoui, coordinatrice du Café des jeunes

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rédiger un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.