Anacej www.anacej.asso.fr

Actualités

01/09/2017

Conseil du Mois – Le Conseil Communal des Jeunes du Lamentin

Le Conseil Communal des Jeunes du Lamentin, en Martinique,  a été créé en 2003. Récompensé à de nombreuses reprises, ce conseil développe de nombreuses actions pour la jeunesse martiniquaise. Découvrez son fonctionnement et ses actions…

groupe-ccj-lamentin

Le CCJ du Lamentin, mandat 2014-2017 au complet

Quelle forme ?

Le conseil est actuellement composé de 40 jeunes élus. Nous axons la désignation sur le volontariat des jeunes en vue des élections ou de l’audition des volontaires. Aussi, nous n’avons pas de règle de parité. Les conseillers jeunes ont entre 11 et 16 ans afin de répondre à un besoin d’activité pour cette tranche d’âge et aussi afin de faire participer les ados au développement des actions en direction du jeune public en particulier.

Le mode de désignation est mixte : élection dans les établissements scolaires de la ville et audition des volontaires pour les jeunes qui sont scolarisés en dehors ainsi que ceux qui sont déscolarisés. Un choix marqué par la volonté de toucher le maximum de jeunes qui résident dans la ville. Il s’agit également de faire découvrir un premier scrutin de grande envergure aux jeunes scolarisés et ainsi de les initier à un de leur devoir de citoyen plus tard.

Quelle organisation ?

telethon-ccj-lamentinLe conseil de jeunes est rattaché au “Service Jeunesse Vie Associative” de la ville. Il semblait judicieux que ce service, qui traite des questions relatives à la jeunesse et qui accompagne les associations de la ville, soit tout désigné pour cet apprentissage de la citoyenneté. Le conseil de jeunes est coordonné et animé par un animateur territorial ainsi que par d’autres agents du service lors de la réalisation de leurs projets et pour leurs déplacements. Tout cela sous couvert du responsable du Service Jeunesse Vie Associative.

Les membres du conseil de jeunes travaillent au début du mandat par commissions thématiques et ensuite par groupes projets.

“Cela fait six ans que je coordonne et anime ce dispositif de participation. Objectivement, je crois que c’est un véritable outil de formation pratique et de construction pour les jeunes. L’évolution positive des jeunes qui font le choix de s’engager est notable. Ils en ressortent plus confiants, plus ouverts, plus instruits, plus réfléchis et surtout en capacité de prendre de vraies initiatives et des responsabilités. La découverte de l’intelligence collective en fait des jeunes surprenant de maturité car ils expérimentent le droit à l’erreur « cadré », dans cette société fast food.” Claudine LABOURG, Référente du Conseil communal des jeunes du Lamentinccj-lamentin

Les actions phares ?

“Projet sécurité routière” (mandature 2007/2010) : Le projet sécurité routière était une journée de prévention sécurité avec des stands, des simulations avec la voiture tonneau et des ateliers de prévention animés par des jeunes et une personne ayant été victime d’un accident de la route. Le conseil a reçu le prix “Spécial conseil de jeunes” des Écharpes d’or, en 2011, remis à l’Élysée, pour cette initiative.

“Les dix heures de sports” (mandature 2007/2010), dont l’objectif principal était de favoriser la pratique d’une activité physique et la découverte de plusieurs sports. Dans ce cadre, le conseil a créé une animation à destination des jeunes durant les vacances de Pâque.

photoEn 2013, une mention spéciale du jury des Trophées de l’accessibilité a été attribuée au Conseil pour son projet de sensibilisation pendant le carnaval du Lamentin. Les conseillers jeunes ont organisé la participation des jeunes personnes en fauteuil roulant au défilé du Carnaval du Lamentin. Se joignant à eux, les membres du conseil ont voulu afficher leur solidarité et lutter contre les discriminations face au handicap.

“La Journée intergénérationnelle” (depuis 2014) dont l’objectif était de rapprocher les adolescents des adultes de leur famille. Chaque année, le conseil organise une journée culturelle et sportive destinée à des binômes composés de jeunes et d’adultes de plus de 35 ans.

Un tournoi de foot pour les non licenciés intitulé “Street foot lam” (mandature 2014/2017) dont l’un des objectifs était de favoriser le vivre ensemble pour prévenir la violence.

Un projet éducatif et culturel intitulé “BOKANTAJ JEUNESSE” qui visait à faire découvrir nos origines ainsi que la culture antillaise (mandature 2014/2017).

projet-stop-harcelement-ccj-lamentin“Stop harcèlement” dont l’objectif est d’éveiller les consciences sur les comportements des jeunes scolaires entre eux et de combattre la recrudescence du harcèlement dans les établissements scolaires (mandature 2014/2017).

Les élus/les services ont-ils consulté les jeunes sur les projets de la collectivité ?

Les jeunes ont été consultés à plusieurs reprises par les services. Par le CCAS pour la mise en place du “relais pour la vie” et dans le cadre de l’atelier “Santé ville”. La Caisse des Écoles les a sollicités dans le cadre de l’organisation d’un concours de travestis pour le carnaval. Enfin, le cabinet du Maire pour des représentations diverses dans le cadre des commémorations et de la fête patronale.

Quels outils de communication propres au conseil ?

ambassadrice-ccjl-newsLe conseil dispose de deux outils de communication : un journal distribué dans tous les établissements scolaires de la ville (4000 exemplaires) et une page Facebook gérée par deux des membres.

Le conseil a-t-il évolué depuis sa création ?

Le conseil a connu plusieurs évolutions : Les élections avaient lieu à la mairie et maintenant dans les écoles, il n’y a plus de suppléants, le conseil est beaucoup plus ouvert sur l’extérieur aujourd’hui. Le mode de désignation est mixte puisqu’il allie élections et auditions des volontaires par des anciens conseillers juniors. Le budget alloué est beaucoup moins important ce qui n’empêche pas cette instance d’être très dynamique.

Quels liens entre les jeunes du conseil et les autres jeunes de la ville ?

Les jeunes du conseil organisent plusieurs animations en direction des autres jeunes de la ville. Les autres jeunes peuvent participer aux réunions du conseil en formulant la demande. A partir de la deuxième année de mandature, d’autres jeunes qui manifestent l’envie et la motivation de participer à cette dynamique citoyenne peuvent être cooptés. A chacun des moments phares de la mandature (installation du conseil, plénière avec les élus, bilans annuels, soirées de clôture), les membres doivent inviter deux jeunes. Il en est de même pour les actions menées.

Propos recueillis auprès de Claudine LABOURG, Référente du Conseil communal des jeunes du Lamentin

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rédiger un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.