Anacej www.anacej.asso.fr

Actualités

11/09/2017

“La participation des jeunes commencera seulement lorsqu’on lui fera confiance”

Anne-Marie Bar, du Comité jeunes de l’Anacej et du Conseil des jeunes d’Evry a participé, du 12 au 14 juin dernier, au colloque sur les réponses des politiques jeunesse européennes face aux défis contemporains auxquels font face la jeunesse européenne “Symposium Youth Policy Responses to the Contemporary Challenges Faced by Young People”. Retrouvez sont témoignage sur cette expérience…

prague-anne-marie01

Ce colloque à l’Hôtel International de Prague réunissait une centaine de participants venus de toute l’Europe et même d’Égypte, notamment des chercheurs, experts, membres des institutions européennes ou tout simplement des jeunes européens.

“Participation et expression”

prague-anne-marie02Pendant 3 jours, au fil de débats, de présentations et de travaux sur thématiques, les participants ont tenté de « changer la donne », de voir ce qui n’allait pas et surtout de faire des propositions. J’ai ainsi pu prendre part à un exercice que j’aime particulièrement en tant que jeune : parler, en choisissant la thématique « Participation et expression » parmi les 6 proposées : “Learning & Training”, “Volunteering”, “Agency & Empowerment”, “Working & creating”, “Belonging”.

J’ai pu défendre l’argument selon lequel la participation du jeune commence et commencera seulement lorsqu’on lui fera confiance et qu’on le considérera comme élément essentiel au développement de la société aujourd’hui et non uniquement demain.

prague-anne-marie05 prague-anne-marie04 prague-anne-marie03

“La jeunesse c’est le présent”

prague-anne-marie06C’est à partir de ce moment que l’on trouvera une réponse à la sous-représentation des jeunes dans les instances, à leur désintérêt dans des sujets qui les concerneront plus tard, etc.

Bien sûr, on a discuté tous les autres thèmes ensemble mais on a pu approfondir celui de notre choix en petit groupe.

“Et maintenant ? Qu’est-ce que ce colloque m’a apporté ?”

Cette nouvelle expérience m’a enrichie. Enrichie en idées, en contacts, en réflexions, en pratiques et outils partagés tels que le “Youthmetre” ou encore le “Roma Programme”.

Je suis convaincue que les réponses aux défis que l’on rencontre aujourd’hui, nous les jeunes, peuvent être toutes trouvées. Elles sont déjà nombreuses mais manquent de valorisation et de considération. Alors si le nombre de personnes motivées et engagées pour la jeunesse que j’ai vu à Prague se multipliait par 10, 100, 1000, je pense que la jeunesse se rendrait compte de son pouvoir inestimable et se ferait entendre, une bonne fois pour toutes.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rédiger un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.