Anacej www.anacej.asso.fr

Actualités

05/03/2018

Comment préparer la fin de mandat de mon dispositif de participation ?

La fin de l’année scolaire qui approche rime pour de nombreuses collectivités avec la fin de mandat de son ou ses dispositifs de participation d’enfants et de jeunes. Mais comment faire pour préparer au mieux cette fin de mandat ? Comment permettre aux conseillers enfants et jeunes de ne pas être frustrés et/ou déçus par la fin de cette aventure ? Comment offrir à “ces futurs ex représentants” de votre collectivité de continuer à s’engager différemment ? Autant de questions qu’il est important de vous poser dès aujourd’hui si votre dispositif connaitra la fin de son mandat en juin…

couvBD_guide10Associer les conseillers jeunes à l’évaluation du dispositif

Il est essentiel de recueillir les ressentis et les suggestions des enfants et des jeunes à propos de leur engagement. Les remarques des jeunes élus peuvent permettre de réfléchir au nouveau mandat et à d’éventuelles modifications à apporter au dispositif.

Les rendre acteurs du renouvellement

Il est également essentiel d’associer les élus sortant aux nouvelles élections. Ils sont en effet d’excellents portes paroles du conseil d’enfants et/ou de jeunes pour promouvoir le dispositif auprès aux futurs candidats et électeurs.

Présenter les différentes opportunités d’engagement s’offrant à eux

Un temps d’information doit également être prévu pour réfléchir avec les anciens conseillers à la poursuite de leur engagement. Cet engagement peut être très varié. En effet, à l’issue de leur mandat, ils peuvent effectivement s’engager au sein d’associations locales, au sein de leur établissement scolaire, par exemple en tant que délégué de classe, dans les conseils de la vie collégienne ou lycéenne. Ils peuvent aussi créer ou rejoindre une Junior association ou un journal jeune
Si un conseil de jeunes existe pour une autre tranche d’âge, ils ont bien sûr de nouveau la possibilité d’être candidats. Il faut cependant éviter de créer un conseil où l’on retrouverait systématiquement les élus sortants. Et bien-sûr, ils peuvent aussi candidater pour rejoindre le Comité jeunes et ainsi poursuivre leur engagement en portant la voix des jeunes de votre collectivité au niveau nation…

Vous souhaitez approfondir cette thématique ? Commandez notre Guide n°10 – L’après conseil.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rédiger un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.