Anacej www.anacej.asso.fr

Actualités

11/05/2010

Présentation de la campagne Stop aux clichés

Marie-Pierre Pernette, chargée de communication à l’Anacej, présente la campagne Stop aux clichés sur les jeunes, menée par le Comité jeunes de l’Anacej.

Share
Lire la suite
competence-jeunesse-site

Réforme des collectivités territoriales, quel impact sur les politiques jeunesse ?

Mikaël Garnier-Lavalley, Délégué général de l’Anacej, explique les impacts de la réforme des collectivités territoriales sur les politiques jeunesse.

Share
Lire la suite
stopauxcliches
lock

Les lauréats du Prix Stop aux clichés

L’Anacej est heureuse de vous informer des résultats du Prix Stop aux clichés sur les jeunes dans les médias. La remise des prix a eu lieu ce vendredi 28 novembre au Salon européen de l’éducation en présence de la marraine du Prix, Célia Quilleret, journaliste spécialiste de l’éducation à France Info et du parrain de […]

Share
Lire la suite

Compétence jeunesse ? J’ai besoin d’y voir clair

Mikaël Garnier-Lavalley, Délégué général de l'Anacej, présente la campagne menée par l'Anacej: Compétence jeunesse ? J'ai besoin d'y voir clair.

Share
Lire la suite
Prix Srop aux clichés 2009 - Jérémie Drieu"Les jeunes ont un sens critique aiguisé vis à vis des médias"En quoi le prix Stop aux clichés, vous a-t-il convaincu ?Ce prix rejoint mon intérêt pour les sujets sur la jeune génération. C'est important pour moi de parler de ce que vivent les jeunes. C'est une génération qui est très exposée. Il reste beaucoup de déterminisme dans notre société. Sans être sociologue, on constate qu'il n'y a pas de mystère c'est beaucoup plus difficile quand on vient d'un milieu défavorisé. La discrimination se joue d'abord là.  Le prix me semble important pour donner une résonance à cette thématique-là. Pourquoi avoir accepté d'être le parrain ? C'est l'occasion pour moi de rencontrer les jeunes, de parler avec eux. Ils ont un sens critique aiguisé vis à vis des médias. J'ai été bluffé par leurs retours sur mon travail. Même s'ils ne connaissent pas tous les coulisses du métier, ils ne gobent pas tout et c'est rassurant. C'est important pour se renouveler de parler avec d'autres personnes que sa famille et ses amis.Propos recueillis par MPP Réagir à cet article ou proposer un sujet pour la rubrique : marie.pernette@anacej.asso.fr
lock

Prix Stop aux clichés 2009 – Jérémie Drieu

Prix Srop aux clichés 2009 – Jérémie Drieu”Les jeunes ont un sens critique aiguisé vis à vis des médias”En quoi le prix Stop aux clichés, vous a-t-il convaincu ?Ce prix rejoint mon intérêt pour les sujets sur la jeune génération. C'est important pour moi de parler de ce que vivent les jeunes. C'est une génération qui est très exposée. Il reste beaucoup de déterminisme dans notre société. Sans être sociologue, on constate qu'il n'y a pas de mystère c'est beaucoup plus difficile quand on vient d'un milieu défavorisé. La discrimination se joue d'abord là. Le prix me semble important pour donner une résonance à cette thématique-là.
Pourquoi avoir accepté d'être le parrain ?

C'est l'occasion pour moi de rencontrer les jeunes, de parler avec eux. Ils ont un sens critique aiguisé vis à vis des médias. J'ai été bluffé par leurs retours sur mon travail. Même s'ils ne connaissent pas tous les coulisses du métier, ils ne gobent pas tout et c'est rassurant. C'est important pour se renouveler de parler avec d'autres personnes que sa famille et ses amis.
Propos recueillis par MPP
Réagir à cet article ou proposer un sujet pour la rubrique : marie.pernette@anacej.asso.fr

Share
Lire la suite
Grandir Vieillir ensemble - Martine Dorange de la FNG"La mort et la vieillesse restent des sujets tabous dont il faut parler" Pourquoi la FNG a t-elle eu envie de créer, avec l'ANACEJ, ce programme  « GrandirVieillir ensemble » ?Devenir adolescent, puis adulte, nécessite la prise en compte de ses  racines tant familiales que culturelles : les grands-parents et les arrières  grands-parents ont un rôle spécifique éminemment structurant pour les  générations qui suivent. Ils aident les plus jeunes à comprendre et à  matérialiser la notion de durée, à s'inscrire dans le temps donc dans l'avenir,  à relativiser et à accepter ce passage du temps. En fait   « GrandirVieillir Ensemble » répond à deux objectifs majeurs. Au niveau individuel d'abord : Comprendre, reconnaître,  tolérer, accepter le parcours des générations précédentes pour construire le  sien en tenant compte de ses racines. Enfin au niveau collectif :  Comprendre que vivre ensemble implique une mixité des âges, que "l'âgisme"  est une discrimination au même titre que le racisme ou le sexisme. Accepter ces  différences fait partie de l'éducation citoyenne.N'est-ce pas risqué d'aborder avec des plus jeunes, des sujets tels que le vieillissement et la mort?La mort et la vieillesse restent des sujets tabous dont il  faut parler. Ces ateliers permettent d'introduire la parole ou de la maintenir  et peuvent servir de médiateurs. Les enfants sont trop souvent écartés de ces  événements douloureux sous prétexte de protection. Le silence et les non-dits  ne protègent pas bien au contraire, ils inquiètent et ils interpellent. Il  faut donc accompagner l'événement de  mots, répondre aux questions, même si le discours doit s'adapter à l'âge de  l'enfant.Concrètement, que proposez-vous aux animateurs et aux jeunes ?Le kit « GrandirVieillir ensemble » est composé  de 3 propositions d'ateliers menant une réflexion sur le parcours de vie. Il  s'agit du Prix Chronos de littérature, Lettre à … et les Ateliers , vous en  trouverez les détails dans le dossier.    Toutes ces activités  privilégient une approche citoyenne et multiculturelle du parcours de vie pour  sensibiliser les jeunes aux valeurs de ces différents âges. Elles sont surtout  prévues pour être conduites par les jeunes et les personnes âgées ensemble, pour une découverte  commune et réciproque de leur richesse.    Ces  activités à la fois ludiques et enrichissantes vont contribuer à tisser le lien  unissant les jeunes aux personnes âgées de leur entourage. La FNG espère ainsi  favoriser leur capacité à se projeter dans l'avenir et à le construire tout en  renforçant les solidarités intergénérationnelles. Propos recueillis par MPP              Participez au projet Vieillir grandir ensemble, dont l'objectif est de sensibiliser des jeunes et  des adultes à la    problématique du vieillissement, notamment à l'aide   du   kit pédagogique.Réagir à cet article ou proposer un sujet pour la rubrique : erwan.dagorne@anacej.asso.fr
lock

Grandir Vieillir ensemble – Martine Dorange de la FNG

“La mort et la vieillesse restent des sujets tabous dont il faut parler” Pourquoi la FNG a t-elle eu envie de créer, avec l’ANACEJ, ce programme « GrandirVieillir ensemble » ? Devenir adolescent, puis adulte, nécessite la prise en compte de ses racines tant familiales que culturelles : les grands-parents et les arrières grands-parents ont […]

Share
Lire la suite
L'Anacej est heureuse de vous informer des résultats du Prix Stop aux clichés sur les jeunes dans les médias.La remise des prix a eu lieu ce vendredi 28 novembre au Salon européen de l'éducation en présence de la marraine du Prix, Célia Quilleret, journaliste spécialiste de l'éducation à France Info et du parrain de l'édition 2009 Luc Bronner journaliste au journal Le Monde.
lock

Les résultats du Prix Stop aux clichés 2008

L'Anacej est heureuse de vous informer des résultats du Prix Stop aux clichés sur les jeunes dans les médias.
La remise des prix a eu lieu ce vendredi 28 novembre au Salon européen de l'éducation en présence de la marraine du Prix, Célia Quilleret, journaliste spécialiste de l'éducation à France Info et du parrain de l'édition 2009 Luc Bronner journaliste au journal Le Monde.

Share
Lire la suite
lock

Remise du prix Stop aux clichés

Il sera remis le 28 novembre, à 12h, au salon de l'éducation à Paris, en présence de la marraine de cette première édition, Célia Quilleret, journaliste spécialiste de l'éducation à France Info.

Share
Lire la suite
Décembre 2007
lock

Rencontre du mois – Stop aux clichés

Décembre 2007

Share
Lire la suite
lock

Décoller l’étiquette – un appel repéré par Stop les clichés

Décollez l'étiquette avec les jeunes du 93 en témoignant ou rejoignant l'Appel !

Share
Lire la suite