Anacej www.anacej.asso.fr

Les dispositifs de participation

Qui ? Quoi ? Comment ?

Comment participer ?

Les enfants et les jeunes qui composent les dispositifs de participation (appelés conseil d’enfants et de jeunes, forum jeunesse, conseil consultatif des jeunes, conseil municipal, intercommunal, général, départemental ou encore régional de jeunes…) se portent volontaires ou sont élus. Les plus jeunes engagés dans ces dispositifs sont généralement élus en milieu scolaire, dans des associations ou à la Mairie. Pour les adolescents et les jeunes adultes, l’élection est moins utilisée et c’est le plus souvent le volontariat qui s’impose comme la forme la plus adéquat.

Pour les plus âgés, notamment pour ceux qui sont âgés de plus de 16 ans et ne sont pas nécessairement scolarisés, les lieux d’information doivent être multiples pour toucher le plus de jeunes possible (maisons de quartier, associations, foyers de jeunes travailleurs…).

Si aucun conseil ou dispositif de participation pour les enfants et les jeunes n’existe, il faut écrire au Maire, au Président du conseil général ou régional !

Comment cela fonctionne ?

Les jeunes engagés dans un dispositif de participation travaillent le plus souvent en petits groupes appelés “commissions”. Ces commissions sont souvent thématiques (environnement, sports/loisirs, solidarité, international…).

Mais d’autres formes d’organisation peuvent être imaginées. Les jeunes, souvent appelés conseillers jeunes, travaillent parfois en groupe projet. La constitution des groupes pouvant évoluer en fonction des étapes du projet et lorsqu’un nouveau projet est lancé.

L’ensemble des participants au dispositif se réunissent en séance plénière deux à trois fois par an pour présenter leurs projets et débattre avec les élus adultes, ou encore être consultés sur des projets de la collectivité.

Après chaque année d’activité, l’Anacej conseille de réaliser un bilan. Jeunes et adultes donnent alors leur avis pour améliorer son fonctionnement.

Qui les anime ?

La coordination des conseils et autres dispositifs de participation est en général confiée à un élu (l’adjoint au maire chargé de la jeunesse par exemple) et son animation à un “animateur”, “responsable” ou “coordinateur”.

Ces adultes sont les partenaires privilégiés des jeunes, tout comme le personnel de la collectivité et tous les élus, à qui ils peuvent demander conseil et aide pour mener à bien leurs actions.

Quelles conditions de réussite ?

La volonté politique d’un dialogue entre jeunes et élus locaux est le préalable nécessaire à la réussite d’un conseil.

Moyens humains et financiers, formation des accompagnateurs adultes, fonctionnement du conseil en lien avec les autres lieux de vie des jeunes et instances de participation locales sont également des clefs de leur réussite.

Afin de mettre en place un dispositif de participation, il est nécessaire de prendre son temps, réaliser un diagnostic et échanger avec les partenaires qui peuvent être concernés.

C’est le rôle de l’Anacej de vous accompagner dans la mise en place puis l’animation de dispositifs de participation pour les enfants et les jeunes. Pour bénéficier de cette aide, adhérez à l’association.

A lire : les principales clés à la mise en place d’un conseil d’enfants et/ou de jeunes