Anacej www.anacej.asso.fr

Actualités

06/06/2018

Conseil du mois – Le Conseil Régional des Jeunes de Bretagne

Le Conseil Régional des Jeunes lycéens et apprentis de Bretagne (CRJ) a été créé en 2005. Découvrez cette instance, double lauréate de la 8ème édition des Prix Anacej des jeunes citoyens 2018 (Catégorie Région et Grand Prix du jury) !

groupe-CRJ-Bretagne

Le mandat 2016-2018 du CRJ de Bretagne au grand complet ©Région Bretagne

Quelle forme ?

Le mandat des jeunes représentants dure deux ans. Le mandat actuel, 2016-2018, est le 7ème.

166 jeunes lycéens et apprentis bretons composent le CRJ de Bretagne. 150 d’entre eux représentent 75 lycées de la région (un binôme fille-garçon par lycée) et 16 apprentis, 8 filles et 8 garçons représentent 8 Centres de Formation d’Apprentis.

Ce nombre de 83 filles et 83 garçons a été déterminé en lien avec les 83 conseillers régionaux qui siègent à l’assemblée « adulte ». La répartition entre lycéens et apprentis a été réalisée par une règle de proportion entre la population lycéenne (hors étudiants) et apprentie bretonne.

Ainsi, tous les lycéens scolarisés en 2nde ou en 1èrede filières générales, technologiques ou professionnelles ainsi que les apprentis inscrits dans un CFA breton peuvent faire acte de candidature. La tranche d’âge au sein de l’instance varie donc entre 15 et 23 ans. Le choix des secondes et premières permet aux jeunes de rester sur les deux ans du mandat (sauf cas de démission).

Quelle organisation ?

pleniere-crj-bretagneLe CRJ est piloté techniquement par le service des projets éducatifs, citoyens et mobilité des jeunes (SPRED) au sein de la Direction de l’Éducation. Le portage politique de l’instance est assuré par Gaby Cadiou, conseillère régionale déléguée au Conseil régional des jeunes depuis mai 2017. Carine Poirier est la responsable du Conseil régional des jeunes (CRJ) au sein du service des projets éducatifs, citoyens et mobilité des jeunes.

Enfin, les jeunes élus sont accompagnés pendant les deux ans du mandat, par une structure d’éducation populaire (4 animateurs + 1 coordonnateur – Léo Lagrange Ouest pour le dernier mandat), dans le cadre d’un marché public d’accompagnement méthodologique. Pour la commission communication, les jeunes sont accompagnés par une animatrice spécialisée en usages numériques.

Le CRJ se compose de 5 commissions thématiques qui sont les suivantes : santé, développement durable, culture, solidarités et communication. Cette dernière a un rôle transversal dans le sens ou ce sont les jeunes de cette commission qui communiquent tous les mois sur l’avancée des projets au sein des 4 autres commissions.

Les sessions du CRJ ont toujours lieu sur un temps scolaire le mercredi toute la journée, à Rennes, à l’hôtel Courcy, lieu de sessions du Conseil régional de Bretagne.

Le budget de fonctionnement comprend à la fois la campagne de lancement du mandat, les frais de déplacements et les frais liés à des prestations particulières (événements extérieurs aux sessions – frais de prestataires…). Parallèlement, nous lançons tous les deux ans un nouveau marché d’accompagnement méthodologique pour encadrer les 5 commissions. Enfin, chaque projet a son budget propre et en fonction, réajuster selon les besoins de mise en œuvre. Globalement, sur deux ans, 200 000 € sont consacrés au CRJ.

Les actions phares ?

Les 5 commissions thématiques ont réalisé les projets suivants au cours de ce mandat :

05-manuel-BDLe projet « La norme, c’est toi ! », pour la commission “Santé”

Favoriser un mieux-être des jeunes en terme de sexualité en déconstruisant certaines normes sociales implicites (l’importance de la taille du pénis, de la durée du rapport sexuel, la nécessité du 1er rapport sexuel au plus vite …), tels étaient les objectifs de la campagne de communication réalisé par la commission santé du CRJ. 10 visuels accrocheurs avec des contenus techniques à destination des lycées/CFA, ont donc été créés et diffusés au sein des établissements scolaires de la région afin de provoquer le débat entre jeunes.

A ce titre, les jeunes élus ont expérimenté leur projet en présentant et débattant avec des lycéens d’Auray (lycée Benjamin Franklin) et Rennes (Pierre Mendès France) les 5 et 17 avril 2018.

C’est avec ce projet que le CRJ de Bretagne a été primé dans le cadre de la 8ème édition des Prix Anacej des jeunes citoyens !

« Breizik », l’initiative de la commission “Culture”

Rendre compte de la diversité des musiques produites aujourd’hui, et de la dynamique spécifique à la Bretagne qui garde un lien fort à sa culture tout en s’ouvrant au monde. Ainsi, les jeunes ont travaillé à la réalisation d’une série de vidéos tournées à l’occasion de l’édition 2017 des Trans Musicales, sur huit groupes de la scène bretonne émergente (repérage des groupes bretons, écriture des interviews, réalisation des interviews). Deux teasers ont été déjà réalisés.

Le projet a été mené en partenariat avec le webmédia KUB. Vous pouvez retrouver les réalisations ici.

« La jeun’s’engage : une journée avec tes préjugés de côté », par la commission “Solidarité”

Changer le regard sur les migrants et partager des questionnements sur les migrations, favoriser l’engagement citoyen des jeunes. Les jeunes élus ont souhaité encourager, dans les établissements scolaires, la mise en œuvre de temps forts sur l’engagement et les migrants : ainsi, une vidéo de leur propre événement organisé le vendredi 16 mars au CRIJ a été réalisée. (Vidéo prochainement disponible sur la chaîne youtube du CRJ Bretagne)

Conférences, tables-rondes avec associations engagées, forum des associations, visio-conférence avec des jeunes du Niger … 200 lycéens venant de 13 lycées volontaires ont participé à cet événement…

Le projet « le tri, ça en jette », par la commission “développement durable”

poubelle-a-megots-CRJ-BretagneAméliorer la gestion des déchets dans les lycées et CFA en proposant des outils de gestion durable et des pratiques élémentaires de tri des déchets à travers une action ludique, voila les objectifs qui guideront la mise en place de deux actions en cours de développement.

Dans un premier temps, un livret pédagogique “le tri, ça en jette”, créé à l’attention des chefs d’établissement sera diffusé afin de favoriser la production de poubelles pratiques, ludiques et pédagogiques au sein des établissements scolaires. Les déchets concernés sont les suivants : déchets alimentaires, papier, stylos en plastique, mégots de cigarettes et déchets extérieurs. Dans un second temps, la création de poubelles par les jeunes du CRJ est prévue. Des tests ont été réalisés dans deux lycées volontaires en février et avril avec la création collective de poubelles à partir de matériaux recyclables.

La mission de la commission “Communication” : attirer les jeunes au CRJ !

Faire connaitre le CRJ auprès des lycéens et collégiens à travers un kit de communication : création d’une vidéo sur la chaîne youtube CRJ et réalisation d’un document écrit à l’attention des chefs d’établissement et CPE. Il est précisé que cette commission transversale dispose d’un projet annuel concret dès le début du mandat : effectuer des interviews à travers les 4 autres commissions thématiques pour retracer les travaux effectués et les publier sur la chaîne youtube du CRJ.

Les élus/les services ont-ils consulté les jeunes sur les projets de la collectivité ?

Des élus ont manifesté leur désir de disposer de contributions concrètes des jeunes sur leur politique. Ainsi la question de l’égalité fille-garçon (orientation et choix professionnels, relation fille-garçon, sexualité, communication), ainsi que le sujet de la langue bretonne (l’image de la langue bretonne dans la vie quotidienne, l’enjeu de la pratique, l’enseignement), ont été abordé avec les conseillers jeunes.

Suite à différents temps de travail avec les jeunes élus volontaires, ont été produits des constats et préconisations, outils devant servir de base pour des inflexions ou nouvelles propositions sur ces politiques.

Quelles échéances au calendrier 2018 ?

Outre l’enjeu de diffusion auprès des lycées et CFA des outils créés par le CRJ avant la rentrée prochaine, il s’agit aujourd’hui de réfléchir à une éventuelle nouvelle inflexion du CRJ à propos des politiques publiques régionales. En effet, une vraie appétence semble apparaître chez les élus afin de recueillir l’avis des jeunes élus sur leur politique en responsabilité. Il s’agit d’étudier la possibilité de consacrer le CRJ spécifiquement à des projets liés étroitement à des attentes des élus régionaux.

Quels outils de communication propres au conseil ?

La commission communication du CRJ a développé une communication virale par le biais d’une page officielle Facebook du CRJ Bretagne et la création et l’animation d’une chaîne Youtube dédiée.

La délégation bretonne lors de la remise des Prix Anacej des jeunes citoyens 2018 ©anacej

La délégation bretonne lors de la remise des Prix Anacej des jeunes citoyens 2018 ©anacej

Le conseil a-t-il évolué depuis sa création ?

Depuis 2004, le CRJ Bretagne a évolué au fil des 7 mandatures. Dans le cadre des sièges à pourvoir, sur les 2 premiers mandats, il y avait une distinction entre sièges titulaires (83) et sièges suppléants (83). Depuis 2010, on parle de 166 sièges titulaires à pourvoir. Ainsi l’ensemble des jeunes élus sont invités à participer aux sessions.

Dans le cadre des candidatures : pendant 4 mandats, seuls les jeunes ayant un mandat de délégués de classe ou de représentativité pouvaient candidater. Depuis 2012, seuls les jeunes de seconde et de première peuvent candidater afin d’éviter un effet de dilution suite au départ des lycéens en terminale à mi-mandat.

Le mandat actuel du CRJ 2016/2018 a connu de profonds changements avec en particulier une forte implication des jeunes aux politiques publiques grâce notamment à la mobilisation des élus régionaux. Il s’agit aujourd’hui, de réfléchir, en lien avec la demande des jeunes élus, de continuer à augmenter l’implication des jeunes sur des politiques en création, en cours ou en phase de bilan par la collectivité régionale.

Quels liens entre les jeunes du conseil et les autres jeunes de la ville ?

La question du lien est moins celui entre les jeunes élus et les jeunes de la ville que celui entre les jeunes élus et les jeunes de leur établissements scolaires (CVL, délégués de classe, CESC…). Les jeunes élus du CRJ peuvent décidés de questionner les jeunes via les réseaux sociaux pour établir des constats sur certaines thématiques, comme ce fut le cas sur ce mandat.

Les projets issus des différentes commissions peuvent être également montrés en amont de leur diffusion à l’échelle régionale dans le cadre d’une rencontre avec 1 ou plusieurs lycées. L’ensemble des projets réalisés par les commissions sont diffusés aux établissements scolaires et parfois même transmis à certaines associations en lien avec un public jeune (ex : diffusion du court-métrage « si j’avais su… », disponible sur la chaîne youtube du CRJ Bretagne).

Enfin, depuis la création de la page Facebook du CRJ Bretagne et de la chaîne YouTube, les jeunes élus peuvent présenter tous les travaux du CRJ de façon plus large à l’ensemble des jeunes bretons.

Propos recueillis auprès de Carine Poirier, Chargée du Conseil Régional des Jeunes

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rédiger un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.