Anacej www.anacej.asso.fr

Actualités

01/02/2019

Conseil du mois – Le Conseil départemental des jeunes de l’Aude

En place depuis le 16 décembre 2016, le Conseil départemental des jeunes de l’Aude, permet aux 16 – 25 ans de s’engager dans la démocratie participative en s’exprimant sur tous les sujets qui concernent leur territoire et de faire valoir leurs idées. Nous vous proposons de découvrir son fonctionnement, ses actions et ses projets.

Capture d’écran 2019-01-21 à 10.54.17

Quelle forme ?

A ce jour, le Conseil départemental des jeunes de l’Aude compte 82 membres. Parmi eux, 20 jeunes (10 garçons/10 filles) se sont portés volontaires pour être membres du Comité d’animation, celui-ci a pour rôle l’animation du CDJ, d’interface avec le Département et les partenaires et de mise en œuvre des projets décidés par le CDJ. Son mandat est de 2 ans. La composition du CDJ repose sur le volontariat et la liberté d’engagement, sans contrainte de temps ou de procédure. Ce choix permet une souplesse de fonctionnement et permet aux jeunes d’avoir plusieurs niveaux d’engagement en fonction de leur disponibilité, de leurs envies, de l’évolution de leur vie et de leur contexte personnel.

Le choix de cette tranche d’âge, a été fait afin d’aborder des thématiques plus larges (emplois, transports, accompagnement à la citoyenneté, dispositifs divers, etc). Les propositions des jeunes peuvent être partagées avec l’ensemble des organisations et institutions agissant dans le cadre des politiques jeunesse. Des interactions peuvent également être créées avec le Conseil régional des jeunes d’Occitanie et Acti city (organisation départementale d’actions jeunesse et BIJ).

La parité est respectée au sein du Comité d’animation puisque l’instance est limitée en nombre de postes et qu’elle est composée sur la base du volontariat ou du tirage au sort. En revanche, sur le conseil plénier, la parité n’est pas maitrisable compte tenu du mode libre d’engagement. Concernant le public des collégiens (compétence collège du département), des actions spécifiques sont faites dans ce cadre de public « captif » par le biais des projets pédagogiques et d’appel à projets.

Les jeunes sont volontaires, créatifs, pleins d’idées. Le Conseil départemental des jeunes (CDJ) est un formidable outil pour eux, ils peuvent proposer des idées et monter des projets variés. Ils disposent de vrais moyens d’agir grâce à leur budget et à un accompagnement à la carte. Les professionnels de la jeunesse sont d’un réel appui et l’élu dynamique. Le département de l’Aude a une politique forte en faveur des jeunes, Assises de la Jeunesse en 2012-2013, plan d’action “Au devant les jeunes”, projets départementaux ainsi que grâce à acti-city – information jeunesse, une association départementale, d’éducation populaire, qui a pour objectif d’informer les jeunes sur la vie quotidienne, d’encourager leurs pratiques sportives, culturelles et de loisirs et de valoriser leurs initiatives”. Sandrine Sampietro – Chargée de mission jeunesse

Qui accompagne le dispositif  ?

Un chargé de mission jeunesse, rattaché à la direction “éducation, collèges, culture, jeunesse et sports”, anime le dispositif, afin d’avoir une approche transversale et décloisonnée. Le chargé de mission jeunesse travaille avec tous les services qui mènent des actions concernant la jeunesse. Les actions sont conçues en « mode projet ». La vice-présidente en charge de la démocratie et de la participation citoyenne, jeunesse et action internationale, fait le lien avec les élu.e.s départementaux ayant une délégation qui interagit avec la jeunesse (éducation, culture, inclusion sociale…) et a engagé des collaborations avec les élu.e.s municipaux en charge de la jeunesse du territoire. Un chargé de mission jeunesse, rattaché au directeur éducation, collèges, culture, jeunesse et sports, et qui travaille avec l’ensemble des services qui mènent des actions liées à la jeunesse l’accompagne dans sa mission. Un service civique (à noter qu’il faisait partie du panel de jeunes qui ont conçu le CDJ) renforce l’équipe d’animation du CDJ.

Quelle organisation ?

Concernant la gouvernance du Comité d’animation, le département a fait le choix de ne pas désigner un.e président.e fixe, un.e « maitre de séance » est désigné.e à chaque réunion, il ou elle est en charge d’élaborer l’ordre du jour, d’animer la réunion et de faire le compte rendu. Les décisions sont adoptées avec une majorité +1 voix. 5 membres au minimum sont nécessaires pour prendre une décision, sans compter les procurations.

Actuellement les commissions sont : “Culture/patrimoine”, “Écologie “, “Sports”, “Mobilité/emploi”, “Éducation” et “Santé”. Les réunions ont lieu une fois par mois, les membres du Comité d’animation ont décidé de se réunir dans un lieu fixe (actuellement dans une commune qui est assez centrale pour le département)

Le CDJ dans sa forme plénière n’a pas de formalisme et de régularité imposés. Les membres du CDJ peuvent suivre l’évolution des travaux grâce à une plateforme numérique collaborative. Le CDJ est réuni dans sa forme plénière à l’occasion d’évènements, ou en fonction des besoins, sur décision du Comité d’animation ou sur la co-décision Département-CA. Les jeunes du Conseil départemental des jeunes sont libres d’entretenir des liens avec les autres jeunes du département de l’Aude. Régulièrement, les actions du CDJ sont ouvertes aux jeunes du département.

Le CDJ dispose d’un “budget participatif” de 15 000 €  pour les jeunes, de 14 750 € de budget pour le fonctionnement et de 13 000 € de budget pour la Co-action qui permet de soutenir les projets entre le département, le CDJ et les services jeunesse du département.jeunes et engagés

Les actions phares ?

48364497_2003511473280271_6520063541364391936_n

Lors de la journée “jeunes et engagés” ©Département de l’Aude

La journée “Jeunes et engagés”, le 15 décembre 2018, a permis dans un 1er temps de faire des rencontres entres jeunes élu.e.s locaux et partenaires jeunesse. Les participants ont pu s’exprimer librement autour de la question « la participation des jeunes, des bonnes intentions au passage à l’acte : une affaire collective » et grâce à l’outil du théâtre forum. Puis la scène ouverte et citoyenne, proposée en deuxième partie de journée et ayant pour thématiques l’engagement, la citoyenneté, la solidarité, la tolérance, les injustices, les espérances… a permis aux Slameurs, danseurs, chanteurs, musiciens, poètes, vidéastes, d’exprimer leurs talents.

 

Le Forum des jeunes, organisé par une commune du Département, avec la tenue d’un stand avec 2 membres du CDJ a favorisé l’apprentissage de la citoyenneté et l’information auprès des jeunes collégiens de Bram.

La Journée de Cohésion au lac de la Cavayère à Carcassonne, le 15 septembre 2018, a permis aux jeunes de mieux se connaitre pour monter des projets efficacement. Une vingtaine de jeunes étaient présents. Cette action a été menée en partenariat avec les Francas de l’Aude, plusieurs élu.e.s locaux étaient présents.

41968112_1956140881350664_5199273922893185024_n

Journée de cohésion du Conseil Départemental des Jeunes le 15 septembre 2018 ©Département de l’Aude

Le CDJ est impliqué dans les actions de coopérations décentralisées autour des thématiques jeunesses, notamment avec la Tunisie et le Burkina Faso, dans ce cadre le CDJ assure le suivi de l’opération « tandems solidaires », mettant en relation des association de solidarité internationale et des établissements scolaires et de formation professionnelle.

D’autre part, les conseiller.ère.s jeunes ont été associés dans différentes prise de décisions importantes pour le département. Ainsi, ils ont pu donner leur avis sur le nouveau schéma départemental des pistes cyclables, sur la réflexion portée autour du revenu de base et sur la réalisation du PEAC, le Guide des ressources pédagogiques (avec les archives départementales de l’Aude).

Aussi, les membres du CDJ participent régulièrement aux travaux menés par le CESE au niveau local. Notamment en répondant à la consultation sur la lutte contre le harcèlement en milieu scolaire ou encore en participant aux atelier sur le développement durable.

Quelles évolutions ?

L’évolution est constante, tant dans le nombre de membres que dans le fonctionnement et le champ des actions. Ce CDJ est une expérimentation qui n’a pas d’opérations similaires référentes, cela explique le tâtonnement et implique une évaluation régulière pour adapter le dispositif aux observations des points d’avancée ou de blocage comme par exemple, l’adaptation de la plateforme numérique collaborative, l’expérimentation du cheminement « de l’idée au projet concret » ou encore la recherche pour réduire les décalages entre une certaine lourdeur du fonctionnement administratif du Département et la demande de réactivité, souplesse et autonomie du CDJ…

 Cette exploration d’instance de démocratie participative originale met en évidence la difficulté de traduire une volonté politique en actions concrètes. Faire bouger les lignes en interne de l’institution ou dans les partenariats n’est pas toujours simple. Le décloisonnement, le mode projet, la collaboration transversale nécessitent un apprentissage et de la méthode professionnelle. L’appropriation par les jeunes d’un outil tel que le CDJ n’est pas évidente ni spontanée. Cela nécessite un accompagnement et surtout implique d’accepter le droit de tâtonnement, le besoin de temps et le respect de leur vision même si elle diffère de l’idée d’origine. Une chose est sûre, le dialogue direct et permanent, l’accessibilité de la vice-présidence y compris par sms est essentiel pour pouvoir agir, réagir et interagir le plus simplement possible ”  – Valérie Dumontet – Vice présidente en charge de la jeunesse

Quels outils de communication ?

Le CDJ dispose d’une plateforme numérique collaborative ouverte à tous, cet outil permet aux jeunes du département de partager leurs idées en ligne, d’échanger avec les autres membres et de donner leurs avis sur les idées existantes. Ils peuvent aussi consulter et soutenir des projets.

Propos recueillis auprès de Sandrine Sampietro, Chargée de mission jeunesse

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rédiger un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.